La puissance du Pardon


« Le pardon libère l’âme.

Il fait disparaître la peur. C’est pourquoi le pardon est une arme si puissante. » Nelson Mandela



Dans le processus d’auto-guérison, que j’ai moi même traversé et avec les personnes que j’accompagne, la première porte de libération est le pardon envers soi-même car elle ouvre le chemin de l’amour de soi. Se pardonner est le baume qui permet de soigner les blessures émotionnelles et physiques d’une vie, en particulier celles de l’enfance.




Le plus grand cadeau que nous puissions nous offrir est de nous accepter avec humanité et auto-compassion, tel que le ferai une bonne mère avec son enfant. En sortant du sentiment de culpabilité et de honte, la paix intérieure peut revenir et le corps retrouver son équilibre.


Ce retour à l’amour de soi, permet d’accéder à la seconde porte : pardonner à autrui.

Pas en oubliant mais en décidant de ne plus souffrir, à son rythme, en sortant de la position de victime.

En prenant cette responsabilité, une grande force intérieure peut apparaître nous permettant de prendre de la hauteur avec une nouvelle vision sur le sens de notre existence.


La pardon ouvre un chemin d’évolution, peut être le plus transformateur, celui qui permet de retrouver une énergie considérable de vie pour avancer avec plus de conscience et avec un cœur plus grand. Comme une Renaissance.

Posts Récents
Rechercher par Tags